Cerca
  • augudebe

LA POESIA DI PAOLO UNIVERSO A PARIGI


Venerdì 25 maggio: serata parigina con la poesia di PAOLO UNIVERSO. Il lavoro e la cura di Pascale Janot, docente alla scuola interpreti dell'università di Trieste, hanno permesso che la parola poetica di Paolo, quasi misconosciuta in patria, uscisse da quei fogli lasciati sugli scaffali di una biblioteca guardata con nostalgia e reverenza dalla moglie Chiara, che è stata sepolta ieri a Trieste.

Alcuni spunti con le traduzioni in francese:

Dans un lieu commun, j'ai fini par te trouver, poésie

Paolo UNIVERSO

Traduit par Danièle FAUGERAS, Pascale JANOT

Illustré par Michèle IZNARDO

"Toi, sans doute, tu crois que les poèmes naissent sous les choux comme autrefois naissaient les enfants. Tu crois peut-être, qu'un vers, le poète l'écrit comme ça... Comme on regarde un tableau, à temps perdu. Comme tout le monde, toi peut-être tu crois que, pour écrire des vers, un poète doit d'abord invoquer sa Muse et ensuitecaresser un chat noir, dans le sens inverse du poil. Au contraire, c'est déjà quelque chose si, dans le marasme convulsif du monde, le poète trouve encore l'élan magique pour garder vivant le feu de la vie. Peut-être que c'est ça le but du poète... ou quelque chose de pas très différent." PO&PSY 2015 - Érès, Tolosa

Après des débuts brillants qui l’amènent à fréquenter les milieux littéraires milanais et à figurer dans le prestigieux Almanacco dello Specchio de Mondadori aux côtés de Paz, Pound, Stefen, Kavafis, etc., Paolo Universo, poète précoce et prolixe renonce à la publication au nom d’une « poésie honnête » (selon l’expression de son aîné et concitoyen Umberto Saba), se vouant alors à une existence littéraire solitaire, excentrique et tourmentée, dont le prix à payer est une condition sociale précaire et la souffrance de voir son humanité niée. Il va donc se tourner vers ceux qui, comme lui, sont des laissés-pour-compte de la modernité – les marginaux, les « fous » – et devenir un personnage dérangeant. Les années 70, marquées à Trieste par la fermeture des hôpitaux psychiatriques sous l’impulsion de la pensée et du travail de Franco Basaglia, vont être à l’origine d’écrits satyriques, notamment la présente Ballata del vecchio manicomio.

De l’œuvre de Paolo Universo,quasi inédite en Italie, il reste quelques milliers de vers, un grand poème en prose intitulé Dalla parte del fuoco et un essai sur l’œuvre de Rimbaud.

La ballata del vecchio manicomio fu rappresentata al teatro MIela di Trieste con la regia di maryBarbara Tolusso. Interpreti gli amici e giovani del "vecchio manicomio" che con i suoi spazi di libertà attiravano e stimolavano la creatività.

<..au beau milieu de l’Hôpital il y a la Science calée dans son fauteuil avec ses infinies facultés y’a le Staff médical y’a le Staff Infirmiers y’a le statu quo des prisonniers un arbre au centre enclos de murs foulant le bitume en silence on tourne souvent tourne aussi le vent..>

34 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti

UN NUOVO E GRAN BEL LIBRO DI CLAUDIO GRISANCICH

Claudio Grisancich LES ITALIENNES Commento pittorico Patrizia Bigarella Mercoledì 24 ottobre ore 18.00 alla Libreria Lovat, in viale xx settembre 20 a Trieste, presentiamo il volume Les Italiennes -

© 2014 by Iziativa Europea - Associazione Non Profit - sede: Via Commerciale, 26 -34134 Trieste C.F. 9101860312

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • RSS Classic